Quelles visites originales dans des monuments parisiens ?

Il faut bien le dire, Paris est une ville pour le moins unique, dotée d’une beauté particulière qui réside dans l’incroyable diversité des lieux qu’il est possible d’y visiter. Les endroits à voir ne se limitent pas à la Tour Eiffel ou au Louvre et la capitale française offre de nombreux espaces secrets et surprenants.

Des endroits inouïs

Démarrez votre aventure en vous rendant au Jardin Alpin, autrefois appelé « jardin des plantes de montagnes ». Il se niche au coeur du magnifique jardin des Plantes et représente l’occasion de faire une promenade naturelle hors du commun dans le centre de Paris. C’est un lieu de préservation et de découverte unique qui s’étend sur environ 4 000 m² dans la ville de Paris.

Nous retrouvons ensuite, la Chapelle Expiatoire qui s’éloigne des monuments phares de Paris et permet l’exploration d’une facette sombre de la capitale, ravivant le souvenir de la Révolution Française et de la Terreur. Elle est élevée à l’endroit où Marie-Antoinette et Louis XVI sont enterrés et c’est un des monuments parisiens les plus secrets.

Aventurez-vous alors vers la Petite Ceinture, ancienne voie de chemin de fer qui a été établie autour de la capitale vers le milieu du 19e siècle. Elle est aujourd’hui progressivement réhabilitée en jardin et permet d’adopter une nouvelle vue de Paris en découvrant la flore sauvage des « sentiers nature » qui se trouvent dans le 16e arrondissement ou en se baladant avec sa famille dans la Petite Ceinture du 15e.

N’oublions pas l’Hôtel Dieu, l’hôpital le plus ancien de Paris. Il Fondé en 651, il a été reconstruit maintes fois depuis cette époque-là. C’est une œuvre architecturale qui a été commandée par le baron Haussmann et c’est un véritable symbole médiéval d’hospitalité et d’altruisme. Aujourd’hui, elle représente l’occasion d’effectuer une halte secrète au cours de promenades dans le cœur de Paris.

Pensez aussi à visiter le Jardin Japonais du Panthéon Bouddhique qui se trouve dans le 16e arrondissement. C’est sans aucun doute, le lieu le plus zen de la capitale. C’est un jardin secret qui s’étend sur environ 450 m², où l’on retrouve une charmante pièce d’eau côtoyée par des bambous géants. L’on peut aussi y admirer les 200 œuvres réunies en 1876 par Emile Guimet lors de son voyage au Japon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *